Voici une savoureuse anecdote d’un samedi soir tout à fait palpitant.

Après une longue semaine de danse, rien de tel pour se détendre et célébrer le congé que d’aller se promener dans un cimetière. Bon ça a l’air farfelu dit comme ça, mais en vrai, j’avais identifié ce cimetière près de mon appartement comme un lieu à visiter parce qu’il est très grand, et particularité, dans une forêt. Alors ça m’intriguait de voir le résultat. C’est le cimetière « Siselinna kalmistu ».

Ça valait effectivement la peine de marcher sur mes jambes endolories pour me rendre. C’est le premier cimetière que je vois organisé comme ça. Comme vous pouvez le voir sur la photo, ce sont des petits terrains clôturés ou au moins délimités, qui entourent les pierres tombales, littéralement entre les arbres. Les petits terrains sont super bien emménagés, avec des bancs pour s’installer, des fleurs, des lanternes. Pour les tombes, c’est pratiquement moitié-moitié entre l’estonien et le russe, ce qui est plutôt bien représentatif de la population de Tallinn des dernières décennies. C’est vraiment confortable et coquet pour les gens qui viennent visiter leurs proches en fait. On dirait que ça rend la mort plus belle, et en phase avec la nature. Et au milieu de la forêt, ça met une belle atmosphère apaisante et méditative… jusqu’à temps que cette objet démoniaque grince.

Avec le soleil et la verdure , je n’étais pas du tout en mode horreur, mais plus émerveillée. Mais là, l’angoisse quand j’ai entendu un affreux grincement!! L’explication la plus rationnelle me paraissait être un zombie qui ouvre la clôture de son terrain. Parce que je n’avais absolument aucune idée que ce genre de mécanisme pour puiser de l’eau est encore en fonction. Et pourquoi mettre ça dans un cimetière précisément? En tout cas, deux dames remplissaient leurs bouteilles avant de retourner s’installer dans leur coin.

Deuxième petit stress, alors que je me dirigeais vers la sortie et le monde des robinets, un vieux monsieur surgit d’une rangée de tombes et me dit quelque chose. Comme c’est en estonien, ça pourrait être une salutation comme une malédiction (thème cimetière), je n’en savais rien. Vu son âge, je me suis dit qu’il avait certainement appris le russe pendant les années d’occupation soviétique. Je parle russe assez pour me présenter ou demander mon chemin, mais vraiment pas assez pour faire du small talk de cimetière. Alors je m’excuse et je lui dis, en russe, que je ne parle ni estonien, ni russe. Il commence alors une litanie de russe, et je dois le couper pour accentuer que je ne comprends pas. Il me dit « English? », je dis « yes! », il me dit « no english » en se pointant, fait un signe de la main, et continue son chemin. Qu’est-ce qu’il voulait me dire?? Je ne le saurai jamais, et quand je me suis retournée, il avait mystérieusement disparu…. (ok j’ai attendu un moment avant de me retourner pour que ça fasse plus dramatique!)

14 commentaires »

  1. Ta visite au cimetière est intéressante. Premièrement, c’est très différent de ce qu’on connaît comme environnement de cimetière. En plus, cette rencontre surprise que les langues différentes ont fait en sorte de couper court au dialogue avec le vieillard Ce sont pourtant des langues « vivantes »! Ha Ha! Ça te permet de nous parler de lui! Et lui l’ignore!

    As-tu créé quelques contacts personnels avec des stagiaires? J’imagine que oui!

    Lisette

    >

    Aimé par 1 personne

  2. Moi aussi j’aime beaucoup ce cimetière assez extraordinaire ce serait mon lieu de pèlerinage hebdomadaire en plein jour naturellement. Tu as peut-être fais une rencontre céleste?…qui va t’apporter l’immense plaisirs de faire la connaissance d’un préposé à l’embarquement qui te feras confiance pour ton lieu de destination. 😂

    Aimé par 1 personne

  3. C’est beau les cimetières. Celui-là semble le plus beau de tout ceux que j’ai visité.
    Te souviens-tu de celui de Budapest que nous avons manqué car emmuré et fermé le soir. Nous sommes arrivé trop tard😳.
    Pourtant c’est la nuit qu’il prennent vie 😡. Pourquoi les fermer ainsi !
    Papa

    Aimé par 1 personne

    • Je me demande effectivement ça aurait ressemblé à quoi la nuit! Peut-être que des vieilles croyances incitent les gens à fermer…
      En tout cas c’est mon cimetière étranger préféré!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s