En restant dans l’idée de la temporalité, je pense que l’une des questions qui revient le plus souvent, et considérant que justement ça fait 8 ans qu’il y a une menace aux frontières de l’Ukraine, c’est: pourquoi maintenant? Je n’ai clairement pas la réponse exacte, mais je vous propose ici les théories de plusieurs spécialistes des conférences que j’ai écoutées dernièrement.

Ça semble être arrivé comme une surprise, mais en fait plusieurs informations montrent que c’était planifié depuis longtemps. Probablement depuis 2014 en fait. Pendant des années, la Russie amassait des fonds pour se préparer aux inévitables sanctions économiques.

J’en avais parlé au tout début, une théorie un peu sarcastique serait que l’invasion de l’Ukraine a débuté le 24 février soit après les Jeux Olympiques (mais avant les Paralympiques, peut-être parce qu’ils sont moins médiatisés/suivis?) pour ne pas déranger la Chine et peut-être pour ne pas avoir de compétition dans les médias, ou encore, pour ne pas nuire aux athlètes russes. Quoique maintenant, puisque qu’ils sont bannis de pratiquement toutes les compétitions, ça ne change pas grand chose, et en soit, c’est plutôt poche pour eux, qui veulent juste s’entraîner et pratiquer leur discipline et qui n’ont rien à voir avec la guerre.

Même si le 24 février est une date un peu aléatoire, ça faisait quelques semaines que les tensions montaient, donc sur la ligne du temps ça semblait dû pour éclater dans ce coin-là. Au printemps 2021, il y a eu une augmentation des troupes russes aux frontières par rapport à ce qu’il y avait déjà dans les dernières années, et ça s’est intensifié en novembre 2021. C’est le 17 décembre 2021 que la Russie a fait connaître ses demandes, dont le fait que l’Ukraine ne rejoigne pas l’OTAN (ce qui déjà montrait que la Russie ne respecte pas l’Ukraine en tant que pays qui peut faire ses propres choix). Le 24 janvier 2022, les forces de l’OTAN sont en stand-by en Roumanie et en Pologne. Et dans les jours suivants, jusqu’au 24 février, s’ensuit un genre de jeu de fausses paroles de la Russie, qui rassure le monde entier en disant qu’elle n’a pas l’intention d’envahir l’Ukraine, tout en continuant de masser ses troupes. Les discours de Putin deviennent de plus en plus revendicateurs, dans le sens qu’il parle de plus en plus du fait que l’Ukraine est un territoire qui appartient à la Russie, qu’il se passe un génocide en Ukraine et qu’il doit intervenir. Dans une analyse des mots mentionnés dans les discours et les médias russes, le mot « génocide » grimpe de fou sur cette période. Et en parallèle, les autres pays comme les États-Unis jouent un peu le jeu, acquiescent aux demandes de la Russie pour tenter de calmer le tout. Alors le 24 février, ça aurait probablement pu être le 23 ou le 25, mais la tension était rendue assez élevée pour que ça soit imminent.

Une théorie plus pratique dit qu’il fallait que ça se passe à l’hiver, pour que le sol soit assez dur et gelé pour les tanks. Quoique de ce qu’on en voit, ça ne semble finalement pas être assez efficace. C’est plein de bouette, et les tanks ne sont plus nécessairement adapté aux armes et stratégies d’aujourd’hui. C’était sûrement supposé durer moins longtemps.

La théorie qui me semble la plus probable selon moi est que oui cette invasion est préparée depuis longtemps, mais Putin a choisi d’agir maintenant parce que l’Ouest est dans une position plus faible à cause de la Covid. Chaque pays gère des problèmes politiques et économiques à cause de ça, donc il sentait peut-être que ça lui laissait le champ plus libre, et que l’Ouest serait moins en mesure de venir en aide à l’Ukraine. Il y a aussi le fait que la Russie perdait de la popularité à l’international, et surtout, dans les derniers instants avant l’invasion, à cause des problèmes de dopage aux Jeux Olympiques. Alors peut-être que Putin aurait voulu « booster » l’image de la Russie et regagner de la popularité, toujours en se percevant comme le héros qui libère l’Ukraine. C’était manifestement une très mauvaise estimation de l’opinion publique.

Mais ce ne sont que des théories, ça doit être un mélange de ça et peut-être d’autres informations qu’on ne connait pas encore…

3 commentaires »

  1. Très bonne question en titre. La raison de l’hiver avec moins de boue a été souvent émise et aussi la fin de Olympiques à la demande de la Chine. Il avait préparé tout ça depuis très très longtemps. Il y a une raison logistique et stratégique derrière le choix du mois de février. Ce n’est pas un hasard.

    J’aime

  2. Tout un questionnement j’ai bien peur que ça tourne mal pour l’Hukraine comme dit David à moins que ,à Chine s’en mêle. Je suis bien contente qu’ils n’aient pas choisi le 15 février 🥲

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s