Au cours de mes séjours en Europe de l’Est, j’ai croisé de nombreux chats. Ce n’est pas particulièrement étonnant, des chats errants dans un contexte urbain, mais dans cette région du monde, ça s’explique en partie par la venue du communisme et des blocs, alors évidemment ça me rejoint. Comme j’en ai parlé dans des textes sur les blocs, avant le communisme, ces pays étaient majoritairement agricoles. La population habitait en campagne dans des villages. Les familles avaient des chats (et des chiens… mais ce sera un sujet pour un autre jour!) pour s’occuper des souris. Arrive le communisme, et avec , une grosse vague d’industrialisation. Le gouvernement pousse les citoyens à se déplacer vers les villes, construit des blocs pour les loger, afin d’avoir de la main d’œuvre pour les nouvelles usines. Donc, les familles ont soi laissé leurs chats derrière, en campagne… ou les ont amené avec eux en ville. Et les chats malheureux dans des petits appartements surpeuplés s’échappaient, croisaient d’autres chats dans la même situation… et voilà. D’où la grande population de chats errants dans les ex pays communistes. C’est tout à fait normal de voir des ombres félines se glisser entre deux blocs, sauter d’un balcon à un autre, se faufiler dans un sous-sol abandonné par une fenêtre cassé. Les chats font parti du paysage urbain brutaliste!

Je vous propose donc une mini-série de mes rencontres avec ces chats des blocs, en commençant aujourd’hui par ceux de mon récent voyage en Bulgarie.

Chaton de Varna, bien détendu sur le bord de la mer
Chat de Sofia dans l’entrée privée d’une boîte de nuit
Chat d’un quartier socialiste de Sofia, sur le point de rentrer chez lui après une promenade dans les blocs…
Mais où se cache-t-il?

2 commentaires »

  1. D’abord je l’ai trouvé immédiatement le petit dernier. Tes photos sont originales jumelées à tes commentaires. Ce doit être stressant pour ceux qui sont allergiques aux chats j’attend le commentaire d’Andree. Mais bon ça fait de la vie du moment qu’ils sont heureux.😺

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s