Quelle est la meilleure façon de parler une langue étrangère?


On pourrait dire que c’est par l’alcool, qui rend moins gêné. Mais moi je dirais plutôt qu’une conversation avec un garde armé, ça déniaise pas mal.


Mise en contexte: dans le cadre de mes recherches, je rencontre des gens, et je consulte aussi des archives. D’ailleurs, parenthèse, je ne suis pas très bavarde principalement parce que je suis très occupée et je n’ai pas souvent de réseau. Mais j’en aurais beaucoup à dire, sur mes recherches et sur mon séjour en Bulgarie, à mon retour! Ça fait beaucoup d’histoires emmagasinées. Et pour patienter en attendant, voici mon anecdote de ma visite des archives de ce matin.


Donc, je me présente aux archives nationales bulgares à Sofia, avec en main un message d’invitation. Je suis attendue dans la salle de lecture XX à 9h, pour consulter des archives que j’ai préalablement réservées par courriel. C’est l’hiver, il fait un peu froid même si ce n’est pas comparable à Québec, alors j’ai l’air de chercher un centre de ski, ce qui immédiatement me rend suspicieuse aux yeux du gardien de sécurité posté à l’entrée.


Un peu intimidée, je le salue, et lui demande s’il parle anglais ou français. Il hoche la tête de bas en haut. Ce qui normalement veut dire oui. Mais. En Bulgarie, ce signe de tête veut en fait dire non! L’inverse de nous. Et même en le sachant en théorie, même en y étant confrontée tous les jours, même en ayant habité ici, ça me mélange encore!! Alors ça me prend un instant pour réaliser qu’il ne parle que bulgare. Et peut-être une autre langue, mais ça ne sera pas vraiment utile dans ce contexte. 


Je prends des cours de bulgare. J’en sais assez pour pouvoir faire des interactions de base: acheter quelque chose, me présenter, commander à manger, chercher un endroit, demander l’horaire de train, remplir un document. Mais je ne suis pas rendue au niveau de pouvoir justifier ma présence à un garde impatient. Qui fait son travail, évidemment! N’entre pas qui le veut à un endroit où les archives d’un pays sont conservées!


Donc, j’essaie de m’expliquer du mieux que je peux, sans pouvoir faire des phrases avec une syntaxe logique, ce qui devait donner quelque chose comme: « moi étudiante rendez-vous 9h salle XX s’il vous plaît je peux? ». En se forçant un peu, c’était compréhensible selon moi. Mais il n’a pas envie de faire d’effort.

En désespoir de cause, je sors la lettre d’invitation imprimée de ma poche. C’est la réponse que j’ai reçue des archives lorsque je leur ai demandé ce qu’ils avaient en réserve sur le sujet du français. La lettre comprend une liste de documents, ainsi que mon rendez-vous pour venir les consulter. Mais malheureusement, à part pour le sigle des archives, c’est en anglais. Mais je me suis dit que ça pourrait suffir à être convaincant.


Apparement pas. Son language corporel me montre qu’il est excédé que je lui donne quelque chose en anglais. Pour prouver son point, il aborde des gens qui entrent et leur demande s’ils parlent anglais. Ce sont tous des gens assez âgés, alors non. J’ai eu l’impression qu’il voulait me montrer que j’étais bien naïve de croire que je pourrais entrer dans les archives avec une lettre en anglais.


Mais là, je n’ai pas pris 4 avions pour ne même pas réussir à entrer!! Alors lorsqu’il fait lire ma lettre à une énième personne, je lui demande à elle si elle parle anglais ou français. Non plus, mais elle est plus réceptive à mon tas de mots, alors elle, elle me fait signe de la suivre, et je réussis à entrer!


Elle me mène dans un bureau où une fille plus jeune, et qui parle anglais, peut me comprendre. Alors je lui explique ce que je fais là. Elle lit aussi ma lettre. Elle pense d’abord que je veux me plaindre, parce que les documents en questions ne sont pas dans la salle de lecture XX, où j’avais rendez-vous. Je lui dis que je ne sais pas, je n’ai pas encore réussis à me rendre à la fameuse salle XX! Alors elle est soulagée, et l’autre dame aussi, quand elles comprennent que je cherche simplement comment me rendre à cette salle! Je les suis, et voilà, toutes les archives que j’ai demandées m’attendent, à mon nom, qui est d’ailleurs dans le registre que je dois signer. Il y a une information sur ma venue qui ne s’est pas rendue à quelque part!


J’ai passé le reste de la matinée en compagnie de Bulgares qui ne parlaient que bulgare, à lire des vieux textes fascinants, et à réussir à baragouiner pour me faire comprendre et comprendre ce qu’on me disait. Côtoyer un garde menaçant, ça active les neurones! Et normalement, à part ce cas isolé, les gens sont très avenants et réceptifs à mes efforts! Passée cette étape bizarre, j’ai été très bien accueillie, je suis très heureuse d’avoir eu la chance de consulter ces archives, surtout en cette période plus compliquée! C’est une expérience unique!

Sofia sous une minime couche de neige pour justifier mon accoutrement d’hiver

16 commentaires »

  1. J’ai l’honneur pour la première fois de faire un commentaire après ton honorable grand-père Philippe! J’ai presqu’envie de faire le même commentaire que lui! Ce ne sera pas considéré comme du plagiat, j’espère. J’essaie d’imaginer comment je me serais sortie de cette situation. C’est vrai que voyager, surtout seule, ça déniaise. Ce que je n’ai jamais fait! L’important c’est que tu aies eu la chance de consulter ces archives. Expérience unique, comme tu dis! Bon retour. N’oublie pas tes bottes de printemps et d’hiver …..

    >

    Aimé par 1 personne

  2. A mon tour, bon tout a été dit sur le don que tu as à traverser les murs les plus épais. Ceci étant dit à 6hres du matin confortablement installée dans ma chaise noire je riais comme une folle tellement ton récit était raconté avec humour malgré tout. J’ai hâte de t’entendre parler Bulgare.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s