Pour faire suite aux monuments urbains que j’ai présentés il y a quelques jours, voici maintenant des monuments plus difficilement accessibles.

Les Balkans sont une région d’Europe où il y a eu particulièrement beaucoup de guerres et combats. Dans les années 1800, les peuples tentaient de se libérer de la domination ottomane. En 1912 et 1913, les guerres des Balkans concernaient la répartition des territoires nouvellement indépendants. Pas de répit, Première et Deuxième guerres mondiales, suivi du communisme, pour un combat plus idéologique, puis les guerres de la séparation de la Yougoslavie.

Les batailles/exécutions avaient principalement lieu en-dehors des villes, et les monuments érigés pour les souligner le sont donc en pleine nature. Ce qui fait que malheureusement, ce n’est pas évident de « tomber » dessus, comme c’est le cas en marchant simplement dans les villes. Il faut savoir où ils sont, et prévoir y aller, par la route, ou, pour certains plus isolés, en randonnée. Malheureusement, je n’ai pas encore eu le courage de louer une voiture et conduire seule dans ces pays, donc mon bagage de monuments dans la nature se limite à ceux que j’ai pu voir en marchant, pas trop loin des villes où j’étais. Certainement qu’un jour j’en aurai plus à ajouter à ma collection, mais en attendant, je trouvais intéressant de les présenter ici, principalement pour montrer qu’il y a des monuments partout, dans les villes comme dans les montagnes, et je trouve ça tellement bien de commémorer des événements historiques aux endroits où ils ont eu lieu!

Samara Flag monument

Le monument est très imposant, la taille des marches de l’escalier le montre!

Ce monument représente un drapeau gardé par l’armée bulgare. Pendant la guerre de la libération de la Bulgarie de l’Empire ottoman en 1877-1878, ce drapeau n’a pas été capturé par l’ennemi (les Ottomans) lors de la bataille de Stara Zagora, bataille faisant partie d’une série qui a éventuellement permis à la Bulgarie de gagner son indépendance. Ce monument est à l’écart de la ville de Stara Zagora, sur une colline, donc ça prend environ 1h30 pour l’atteindre à partir du centre-ville. À chaque 3 mars, l’anniversaire de l’indépendance, un long drapeau est déroulé du monument jusqu’à l’hôtel de ville pour symboliser ce moment et remercier les soldats qui sont morts pour libérer leur pays.

Vue de Stara Zagora depuis le monument

Monument de la passe de Shipka

Dans la même lignée, ce monument situé au sommet d’une montagne, « Shipka Pass » a été érigé pour souligner le rôle de la bataille à cet endroit dans l’obtention de l’indépendance. Comme l’armée russe a prêté main forte à la Bulgarie dans leur guerre contre l’Empire Ottoman en 1878, le drapeau russe est inclus dans ce musée en plein air qui présente aussi des canons. Une partie du trajet pour s’y rendre peu être faite en bus, et le reste doit être parcouru à pied. La montagne est assez haute pour être sujette aux intempéries, ce qui a donné un paysage complètement givré. Pour info, mes photos datent de mars, alors que je me promenais sans manteau au niveau de la mer!

Drapeau russe, et drapeau bulgare derrière
Partie du trajet pour se rendre au monument
Givre et montagnes

11 commentaires »

    • C’est bizarrr, comme si un gris monument nous attendant en haut du Mont St-Anne!
      Il y a un dicton qui dit que chaque génération vit 2 guerres. En espérant que ça aille en se calmant…

      J’aime

  1. Je trouve que les monuments sont énormes sans doute à l’image de toutes ces guerres qui n’en finissaient plus. Je me demande en combien de temps le Samara Flag par exemple a été construit.
    Impressionnant. Les chemins pour si rendre pas nécessairement faciles, surtout en mars pas de 🧥.

    On dirait que tu es seule 😢 au monde dans ces endroits qui ont l’air un peu lugubres par moments.

    Louise

    Aimé par 1 personne

  2. Tes photos sont toutes impressionnantes et presque lugubres. Mais justement le givre accentue cet aspect lugubre. Les traces de pas dans la neige de l’escalier qui conduit au monument de Shipka prouvent quand même que tu n’es pas la seule à avoir voulu atteindre ce monument! Ça me fait penser à l’escalier de l’Oratoire St-Joseph à Montréal que nous montions quand j’étais très jeune!!! Pas du tout le même décor et la même atmosphère!!!

    Il y avait une tradition, beaucoup de gens de tout âge montaient à genoux! Je n’ai jamais fait ça.

    >

    Aimé par 1 personne

    • Effectivement la météo a joué dans l’atmosphère des photos! Ça aurait été plus accueillant en été, mais j’aimais ce côté lugubre des monuments qui sont moins visités en hiver, mais quand même

      J’aime

  3. Suite. Même en agrandissant l’image, je n’ai pas pu identifier ce qui est représenté à la base de la première section du monument. Ça ressemble à un lion mais je ne suis pas certaine.

    >

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s