Rue de Narva, et bâtisse dont je parle à droite

Petit retour à Narva, ville majoritairement russe en Estonie. À quelques minutes de prendre mon bus, mais assoiffée, je suis à la recherche d’un café pour me prendre une boisson pour emporter. J’arrive face à une bâtisse qui m’attire parce qu’elle est couverte d’affiches colorées par-dessus son air désafecté. Ça semble être une école, probablement une université ou un centre de formation professionnelle, et il y a un café au rez-de-chaussée.

Donc j’entre, mais finalement je ne prends rien à boire, parce que je me retrouve captivée par un montage des travaux réalisés par les étudiants. C’est principalement en russe, mais il y en quelques encadrés en anglais qui me permettent de suivre. De ce que je comprends, ce sont des travaux sur l’urbanisme, donc ça me rejoignait particulièrement, et j’ai passé un bon moment à regarder les photos. Mais ce dont je voulais surtout parler aujourd’hui, c’est du dernier encadré qui a attiré mon attention, sur les routes en général en Estonie, et la conduite en particulier.

Je pense que c’est le cas partout dans le monde, les gens sur la route roulent plus vite que les limites de vitesse. Au-delà du fait que c’est dangereux et parfois mortel, c’est généralement puni par des amendes. L’encadré que je lisais mentionnait une étude menée en Estonie, qui montre que les tickets n’ont pas d’effet décourageant chez les conducteurs. Ça ne leur donne pas de leçon, ils ne ralentissent pas. Ils voient plutôt ces amendes comme une dépense nécessaire, comme un genre de taxe. Et je pense que c’est un peu le sentiment partout ailleurs. En 2017, il y a eu particulièrement beaucoup d’accidents liés à la vitesse en Estonie. Ils ont donc cherché une nouvelle façon de sensibiliser les gens au danger. Et l’idée qui en est sortie, je la trouve absolument géniale.

À part pour quelques accros à l’adrénaline, les conducteurs vont vite parce qu’ils sont pressés et veulent gagner du temps. Surtout avec le trafic, c’est encore plus tentant d’aller plus vite quand c’est possible! Ce n’est pas encore une loi officielle, c’est encore à l’étude, mais depuis 2019, l’Estonie change d’approche. Au lieu de punir avec une amende, c’est maintenant une punition de temps. Par exemple, des policiers arrêtent quelqu’un qui roulait 20km/h plus rapide que la limite de vitesse permise. Il n’aura pas de ticket, mais il devra patienter 1h sur le bord de la route avant de pouvoir repartir! L’idée derrière est de montrer qu’aller plus vite ne fait pas nécessairement gagner du temps (disons qu’un accident, ça retarde beaucoup!), et l’objectif est qu’éventuellement les gens changent leur comportement sur la route, pour que tout le monde arrive à destination en sécurité. Et par la même occasion, faire prendre l’habitude de partir plus tôt pour ne pas avoir envie d’accélérer (et risquer un time-out ou un accident).

Qu’en pensez-vous? De mon côté je trouverais cette punition vraiment plus frustrante, donc je crois qu’elle pourra devenir plus efficace pour faire respecter les limites de vitesse! Après les votes en ligne, je trouve que l’Estonie poursuit dans ses idées innovantes! Reste à voir si le projet sera un succès.

En tout cas, c’était une découverte plutôt inattendue à Narva, je trouve ça rigolo d’entrer dans des endroits pas rapport en voyage, j’en ressors souvent surprise, et dans ce cas-ci, avec une idée d’article!

4 commentaires »

  1. C’est le fun en voyage les petits arrêts imprévus qui nous font souvent voir des choses très intéressantes. C’est vrai que les contraventions ne sont pas toujours efficaces moi même depuis ma contravention je dois rester très attentive si non c’est parti. Excellente idée je suis persuadée que ça fonctionnerait mieux. Il me semble de voir le Boul, Henri IV toutes les voitures dans l’accotement fini les bouchons YES

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai eu qu’un ticket de vitesse à vie mais il m’a assez marqué pour qu’on ne m’y reprenne plus…jusqu’à date, du moins !

    Anecdotiquement, je l’ai eu en revenant d’une visite chez Philippe (et Claude, à l’époque…) sur la Grande-ligne juste avant Duchesnay.
    Et je roulait encore plus vite que ce que l’agent prétendait !! 🙄

    Ma stratégie est de toujours prévoir que j’aurai probablement un 15-20 minutes d’avance à mon arrivée à destination, ça enlève beaucoup de stress et de tentation à dépasser les limites, chose que je ne fais presque plus sauf @ 110 sur les oto-rût .

    Un martien vous vous dites !!? 🧐
    Non, juste un autre p’tit vieux qui en fait rager une méchante gang qui se retrouve des les rétroviseurs de sa puissante Yaris rouge pompier !! 😬

    Anecdotiquement, sa couleur me coûte plus cher d’assurance parce qu’elle incite son chauffeur à…la vitesse ! 🙃

    Voilà, ce sera (déjà) tout…pour aujourd’hui .

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s