Vous vous souviendrez peut-être de mon article pour l’école très/trop long en anglais sur Väike-Õismäe, ce quartier en périphérie de Tallinn. J’avais très hâte d’aller le voir en vrai, pour comparer la théorie et la réalité, tellement que c’est la première chose que j’ai faite pour cette semaine de congé!


Pour remettre en contexte, Väike-Õismäe est un quartier expérimental imaginé et construit dans les années 1970, alors que dans tous les pays de l’Est, les gouvernements tentaient désespérément de trouver une solution au trop grand nombre de personnes qui migraient de la campagne à la ville pour répondre à l’appel de l’industrialisation. La vitesse de construction et quantité de logements construits ne parvenaient pas à répondre à la demande, en Estonie comme dans tous les autres états où l’établissement du socialisme prônait l’industrialisation (et donc, un important besoin d’influx de travailleurs ruraux). Väike-Õismäe, comme d’autres quartiers en bordure de la capitale (Mustamäe, Lasnamäe…), a été construit pour loger des nouveaux arrivants qui venaient travailler à Tallinn. Sa particularité est que les concepteurs ont voulu être originaux, et casser un peu les paysages monotones de blocs qui caractérisaient déjà l’Union Soviétique. Inspirés par des designs scandinaves, les architectes estoniens responsables du projet ont pensé créer une sorte de mini-ville en soi, sous forme circulaire. Au centre, différents services, ce qui les placeraient à peu près à égale distance pour tous les résidents des blocs les entourant. Le concept d’équité socialiste était donc respecté.


En théorie, c’était innovateur, original, et fonctionnel. En pratique… pas tellement. Beaucoup des services prévus n’ont en fait jamais été installés, la forme circulaire porte à confusion, et aujourd’hui le style de vie voiture n’est plus compatible avec l’espace de stationnement initialement prévu.


Du moins, c’étaient les problèmes que j’avais relevés dans mes lectures. Pour plus de détails sur l’histoire du quartier, je vous invite à lire mon étude! J’avais bien hâte de constater par moi-même si ce projet est réellement une utopie soviétique qui a mal tourné!


Comme c’est à 1h30 de marche du centre-ville de Tallinn, j’ai pris le bus pour sauver du temps (et peut-être un peu aussi par paresse). Mais ça va me permettre de parler prochainement du transport public de Tallinn, qui est, sans grande surprise, nettement supérieur à celui de Québec. 


Ça a été très facile et rapide de se rendre. Une grande partie de la population de Tallinn y habite, alors beaucoup de bus font régulièrement l’aller-retour.


J’ai passé environ 2h à marcher dans Väike-Õismäe, et voici mes constats:


C’est plus petit que ce que j’avais eu l’impression en faisant mes lectures et en regardant des cartes. Je pensais qu’il y avait plusieurs routes en cercles de plus en plus petits. Mais en fait, il n’y a qu’une seule route en cercle, avec des blocs de chaque côté. Puis, à l’intérieur du cercle, il y a des sentiers piétons pour accéder aux blocs placés à l’intérieur du cercle. Et enfin, au centre complètement, un lac artificiel.

Avec cette organisation spatiale, on comprend qu’effectivement, il ne peut pas y avoir assez de stationnement par rapport au nombre de logements, surtout que maintenant c’est la norme d’avoir au moins une, si ce n’est pas deux, voitures par ménage.


Par contre, ça laisse la place à de l’espace vert et des jeux pour enfant. Il y a quand même pas mal de place au centre du cercle. C’était là qu’aurait dû être installés des services comme des hôpitaux, des pharmacies, des cafés, des épiceries. Rien de tout ça. Manque de budget, besoin de ressources ailleurs… j’ai vu ce qui m’a semblé être une école au centre, et c’est tout. J’ai vu quelques commerces (coiffeur, dépanneur) dans quelques sous-sol de blocs qui bordent la route en cercle. J’ai aussi vu une épicerie, une succursale de banque et un casse-croûte du côté extérieur de cette route. Donc vraiment, côté services, je n’ai pas trouvé que c’était très bien desservi, surtout considérant les milliers de personnes qui habitent là. Bon, les bus sont super performants, et il suffit de quelques minutes pour rejoindre des services en-dehors du cercle, alors ce n’est pas du tout dramatique. Mais dans le contexte de la promesse de Väike-Õismäe, tout à proximité… eh bien, ça n’a pas été atteint.

Les enfants doivent tripper d’avoir plein d’amis proches!
Casse-croûte



Il y a vraiment des beaux blocs! Ça me faisait plein de modèles à photographier. Dans le projet de départ, pour remédier aux visions de champs de blocs gris identiques à l’infini et créer une sorte de diversité dans le paysages, les architectes voulaient ériger des blocs de différentes hauteurs un peu partout, et à travers, des bâtisses à un seul étage, pour faire changement. Ceux-là ont pris le bord, ça aurait été un gaspillage d’espace. Le côté extérieur de la rue en cercle est bordé de blocs « moins hauts » (5 étage) tandis que le côté qui allait vers l’intérieur, ainsi que tous les blocs à l’intérieur, sont beaucoup plus hauts, entre 9 et 16 étages selon les blocs. Il y avait des tours uniques, et des blocs faits sur le long. Donc pour les hauteurs, oui c’est assez varié, mais je pense que le but au départ était que ça a l’air un peu aléatoirement placé, ce qui devait être moins pratique à réaliser, alors ils sont plutôt regroupés « par hauteur ».


Quant aux modèles, je les ai séparés en 4. Il y a ceux à l’extérieur du cercle, les plus bas, et les plus colorés. Au centre, il y a les tours solitaires, les plus hautes. Puis il y a les blocs moyens, faits sur le longs. Il y a ceux avec les balcons/rangements supplémentaires. Et il y en a des gris uniformes, avec un pattern de fenêtres très particulier (voir photos). Je n’avais jamais vu ce modèle en-dehors de Tallinn, alors je crois que c’est un style propre à l’Estonie. Mais de futures visites dans d’autres ex-pays de l’URSS pourront confirmer ou non cette hypothèse!

Blocs spéciaux estoniens
Blocs balcons
Tour
Blocs côté extérieur

Donc, il y a aussi effectivement une petite diversité dans les modèles de blocs, mais sûrement pas autant que l’auraient souhaité les concepteurs du projet. Mais encore une fois, c’est plus rapide et économique de dupliquer un modèle…


Et dernière chose, oui, ça rend effectivement confus de se promener dans ce cercle! Vu que tous les blocs se ressemblent, il m’arrivait de me dire que j’étais déjà passée là, puis non, en regardant mon GPS, j’étais à l’opposé de où je pensais être. Mais je n’y suis pas restée très longtemps, je crois que quelqu’un qui vit là se repère facilement, surtout qu’il n’y a qu’une seule vraie route en cercle.



Donc finalement, pour moi c’est un bonheur de voir tous ces blocs réunis, on voit bien les problèmes qui ont été engendrés pendant la construction et qui persistent maintenant, mais je dirais que ce sont les mêmes problèmes que n’importe quel autre quartier de blocs socialistes, en cercle ou en carré. La disposition de Väike-Õismäe est impressionnante et particulière en hauteur. À taille humaine, en s’y promenant, ça n’a pas un très gros impact. On voit que les blocs faits sur le long sont un peu courbés, mais ce n’est pas, à mon avis, la révolution visuelle vantée, et je crois que ça a transparu assez vite, avec toutes les parties du projet abandonnées en cours de construction, ce qui fait qu’au final, c’est plus son histoire et l’utopie derrière qui distinguent ce quartier des autres. Je n’ai pas trouvé que le concept « cercle » avait un fort impact, comme c’était annoncé avec le projet au départ. Ça en aurait probablement plus eu si justement les services annoncés avaient été réunis au centre. C’est resté une utopie, marquée par les abandons, et c’est devenu un quartier socialiste comme un autre, avec un potentiel qui aurait pu le distinguer mais qui n’a pas pu être exploité. Pour quelqu’un intéressé par l’architecture soviétique et les blocs comme moi, c’est vraiment intéressant, mais justement pour le côté finalement monotone, qui me plait beaucoup visuellement. Alors, l’échec en quelque sorte du projet fait mon bonheur photographique!

11 commentaires »

  1. Hallo!
    Youppi je conserve la première place pour les commentaires en rang mais pas nécessairement en qualité. Encore un texte très recherché, pas le mien le tien .Je trouve que la diversité des immeubles est intéressante et aussi ça l’air très propre et même agréable pour y vivre même si les plans ont changé. Les photos sont belles la dernière est particulière je l’aime beaucoup. Hâte au prochain (sans pression). Tu mérites ta semaine de vacances.

    Aimé par 1 personne

  2. Moi, ce que je préfère dans cet ensemble, c’est le beau petit lac et le casse- croûte. J’aurais aimé voir plus d’animation et de vie pendant ta promenade! J’imagine que tous ces blocs offrent du stationnement intérieur, parce que les rues semblent désertes. J’espère qu’en sortant de cette spirale, il y a un quartier plus normal accessible pour tous les services culturels et commerciaux. C’est ce que je souhaite à tous ces locataires de tours et de blocs! A l’époque de la construction de cet ensemble innovateur, ça devait attirer les nouveaux arrivants. Heureusement, tu sembles trouver que le service par autobus est efficace. C’est important !

    Lisette

    >

    Aimé par 1 personne

    • Oui le transport en commun est super, je vais en reparler! Mais non en fait le pire problème c’est le manque de stationnement, il n’y a que quelques places extérieures… pour les services, il y a maintenant un grand centre d’achats pas très loin, mais c’est récent, et sinon il y a tout au centre-ville de Tallinn, bien accessible en bus

      J’aime

  3. Morgane,

    Tu es sûrement en route pour ton retour à Québec! Je te souhaite que ce soit plus agréable que ton aventure d’il y a un mois! Tu dois avoir hâte de revoir Vincent et ….. la mignonne compagne poilue qui fait partie de vos vies! Mais aussi toute ta famille et tes ami.e.s La chaleur t’accueillera à bras ouverts!

    Lisette 🤗💝

    >

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s