Voilà, ça tire déjà à la fin! C’était la dernière semaine du stage, qui s’est conclue par un petit spectacle des variations classiques qu’on a travaillées depuis le début. Il reste quand même encore deux journées pleines, samedi et dimanche, où il y aura toujours des cours et des répétitions pour se préparer aux deux galas, présentés samedi soir et dimanche soir devant grand public.

Cette semaine a été plus dure physiquement, donc mentalement aussi. Le corps commence à être épuisé et récupère moins bien, et en même temps il faut continuer à le pousser pour en tirer le maximum. Après le traditionnel cours de ballet de chaque matin, les répétitions s’enchaînaient, parfois jusqu’à tard le soir, et je restais après pour continuer à me pratiquer pour calmer mon anxiété de performance. Ça devenait un peu une bataille mental-corps. Et quand je rentrais enfin le soir, je continuais à m’entraîner et à préparer mes pointes pour être prête pour le lendemain. Il y a eu aussi des essayages de costumes au travers. Alors vraiment, une grosse semaine, mais que j’ai bien sûr savourée parce que c’est une chance de pouvoir se consacrer entièrement à la danse.

Cet après-midi donc, on a présenté devant un public restreint (famille et personnel de l’opéra) nos variations. Il y en avait 6 au total, et après les avoir toutes pratiquées, on pouvait choisir lesquelles on voulait faire. Dans mon cas j’ai fait la variation de Medora, du ballet Le Corsaire, puis deux autres dont je n’ai malheureusement pas le nom, mais qui viennent d’une chorégraphie de Balanchine, sur la musique de Leo Delibes. De toute façon, tout a été photographié et filmé, alors je pourrai les montrer! Et ce qui a été particulièrement plaisant en plus, c’est qu’une pianiste nous accompagnait, donc on avait la musique en live!

Ce spectacle avait une signification particulière pour moi, puisque c’était mon dernier spectacle sur pointes, en Europe, et vraisemblablement dans le monde en fait, puisque je n’ai pas l’intention d’en refaire, ou en tout cas pas dans un contexte professionnel. Je suis donc contente d’avoir pu vivre ce moment, d’avoir pris du plaisir à faire ce que j’aime le plus au monde, puis de pouvoir maintenant commencer à soigner mes orteils. La chorégraphie pour les spectacles d’en fin de semaine se danse nu pieds! Je ferai évidemment un compte-rendu de ces deux jours de performance.

P.-S. je vais continuer à danser, et sur pointes, après le stage! Mais pour le plaisir, et non plus dans un cadre professionnel, et après avoir pris le temps de guérir toutes mes blessures accumulées depuis des années…

9 commentaires »

  1. Tu en profites vraiment jusqu’à la dernière minute mais n’en fait pas trop tu es bonne quand même. Je t’ai laissé un petit mot sur le blogue avant pour les galas de la fin de semaine. J’ai bien hâte de voir ces vidéos.

    Dépêches toi de guérir tes blessures Majuscule ne te reconnaîtra pas hi!hi!

    Pour tout ce que tu accomplis 🤗

    Cherche moi pas dans la salle j’ai un empêchement de dernière minute 😢

    Aimé par 1 personne

  2. Ça s’appelle du dépassement! Donner au maximum ce qu’on peut donner! Et un peu plus! Malgré les douleurs, la fatigue et l’anxiété, tu réussis à dire que tu as savouré ta semaine, alors c’est ce qui te restera en mémoire quand tout sera terminé!

    C’est comme un accouchement! C’est l’apothéose!

    Je te souhaite une très bonne fin de semaine de spectacles et j’espère voir ce que tu pourras nous faire voir.

    >

    Aimé par 1 personne

  3. Bravo Morgane pour ta discipline. Tu ne pourras pas avoir de regrets sur ta préparation ça c’est certain. Et c’est bien comme ça. Bons spectacles quoique je sais que le premier s’est super bien déroulé car à cette heure le premier est déjà livré 😘

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s