Nous voici samedi soir, déjà la fin de la première semaine de mon stage de danse! (ben oui, j’ai juste congé le dimanche.) J’ai la tête pleine de musique et les pieds plein d’ampoules.


La semaine a été dure, principalement parce que les journées sont chargées, et qu’il y a une canicule qui ne finit pas. Ben oui, à l’encontre des étés habituellement plus frais de Tallinn, là c’est ressenti en haut de 30 tous les jours! Je suis perpétuellement en sueur. Dans mon appartement du 7e étage sans air climatisée, pendant mon 20 minutes de marche pour aller à l’opéra, en montant et descendant calmement des centaines d’escaliers par jour, et évidemment en dansant. Mes sourcils ne fournissent pas pour protéger mes yeux! Ça me fait développer des goûts culinaires particuliers. Par exemple, je trippe de façon encore plus démesurée qu’avant sur les épices style à steak et j’en mets partout, même sur mes légumes et mes fruits!! Des pommes à l’ail et au poivre, ça fait mon bonheur, et ça fournit en minéraux.


Sinon les journées sont bien occupées. Une journée typique, c’est 2 ou 3 cours le matin, puis 2 cours l’après-midi. Par exemple, ça pourrait être:

9h30-10h30: barre au sol

10h45-12h15: ballet

12h30-13h30: variation

13h30-14h45: dîner

14h45-16h: variation

16h15-17h45: contemporain

Mais ça varie chaque jour, et les profs changent aussi (ce n’est pas toujours le même qui donne le cours de ballet par exemple, ils sont plusieurs et alternent chaque jour), donc c’est pas mal varié. Ce sont des cours très exigeants, physiquement comme mentalement. On apprend 2 ou 3 « variations » par jour (des chorégraphies) alors ça fait travailler la mémoire en plus de bouger. Quand je finis mes journées, je suis complètement épuisée, j’ai très mal aux jambes et je me traîne jusqu’à chez moi. Ma soirée se passe à tenter de récupérer le plus possible pour le lendemain. Mais j’adore ça!! Ça fait du bien de se dépenser, de vivre ma passion à longueur de journée, d’avoir la chance de le faire dans un endroit aussi bon et avec des professeurs de renommés.


La plupart sont Estoniens ou Russes, majoritairement formé à Saint-Pétersbourg, quand c’était encore dans le même pays (à 4h de route de Tallinn!!) Il y a aussi quelques étrangers invités, comme un Suisse et une Américaine. Mais je dois avouer que j’ai un faible pour les Russes! On est aussi accompagné pendant les cours par des pianistes, qui font un travail merveilleux pour s’adapter aux exigences des professeurs. Ça rend les classes beaucoup plus vivantes!


Comme c’est très demandant, et que je passe plusieurs heures par jour sur pointes, il y a quelques petits désagréments, comme évidemment des ampoules (une directement sur le dessus du gros orteil, la pire place!!), des courbatures (au point de ne pas être capable de bouger dans mon sommeil 😅), et j’ai continué à perdre de la sensibilité dans les orteils, processus commencé il y a quelques années en dansant en Roumanie et en Bulgarie. Après un gros effort, j’ai des chocs électriques dans les orteils, puis, quand je les touche après, je ne sens plus bien mes doigts. Comme la sensation de fourmis, mais c’est permanent. Ça ne me dérange pas, une fois les chocs passés, je ne sens plus rien. Alors c’est même plutôt pratique en fait! Le soir, je prends bien le temps de me masser, de m’enduire de Voltaren et de m’étirer, pour éviter des blessures qui ont tendance à revenir, comme des fractures de stress et des périostites. C’est aussi pour ça que je ne mange pas de produits laitiers et de sucre (😭😭😭😭😭) en ce moment.


Pour le côté plus pratique, on est une quarantaine de participants, séparés en 2 groupes, puis en sous-groupes pour les vestiaires. On reçoit notre horaire à chaque 4 jours par courriel. Les cours se donnent principalement en anglais, parfois en russe, parce que certains ne parlent pas anglais. Il y a surtout des Européens, 2-3 Américains, 2-3 Japonais, et moi. L’étiquette est très importante: on fait la révérence au professeur quand il entre dans la classe, puis on la refait à lui et au pianiste à la fin du cours. Les garçons laissent passer les filles en premier, pour les exercices tour à tour. Il n’y a pas d’uniforme, on s’habille avec nos vêtements de danse. Personnellement j’aime beaucoup mettre ma jupe lapin!


Pour l’instant, ce n’est pas encore clair ce qu’on va présenter pour le gala final, étant donné qu’on apprend beaucoup de chorégraphies en ce moment. La seule dont je suis certaine, c’est une danse estonienne, et j’en parlerai dans un article à part, parce que j’aime beaucoup le sujet!

Je pense avoir fait le tour, n’hésitez pas si vous avez d’autres questions!

8 commentaires »

  1. Merci de prendre le temps de nous faire part de tous ces commentaires après une semaine aussi chargée. C’est vraiment une belle expérience et un plus pour les cours que tu donnes ici dans ta ville natale. Bonne journée de repos demain ou congé devrais-je plutôt dire? Profites-en bien.

    Bonne nuit 🥱

    Aimé par 1 personne

  2. Merci, tu as répondu à plusieurs de mes questions. C’est vraiment exigeant, au-delà de ce que je pensais! Et la météo qui dépasse la normale, ça ne facilite pas la tâche! Bon courage!

    Pour ta journée de congé de dimanche, je pense que tu vas retenir la curiosité de te promener pour découvrir les alentours de la ville. Tu dois reposer tes pauvres pieds et tout le corps! Il te reste deux autres semaines.

    Lisette 💖

    >

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s