Bon ben… en direct de Montréal!!


Je ne suis pas encore rendue à Tallinn, et j’en ai déjà beaucoup à raconter. On va faire ça en plusieurs tomes!


Je raconte avec humour parce que je me dis qu’avec du recul dans plusieurs années ça va être drôle, mais sur le coup j’avais pratiquement toujours le goût de pleurer, et je l’ai peut-être fait 2-3 fois, surtout qu’avec mes grosses lunettes et mon masque ça paraissait pas tant.


L’étape du vol Québec-Montréal aurait dû être la plus simple, la plus courte, la plus plate. Quand un vol peut être remplacé par une couple d’heures d’auto, on ne s’attend pas à beaucoup de rebondissement.


Après 45 minutes dans les airs, j’atterris donc à Montréal. En attendant mon vol pour Frankfurt, je me promène dans l’aéroport. Il y a quand même du monde, moins que d’habitude, mais ce qui frappe le plus, c’est que le 3/4 des restaurants et magasins sont fermés. Ce n’est pas encore redevenu normal…. Arrive le moment de l’embarquement. La file est très longue, ça devient évident que l’avion va partir en retard.


Avant de partir, j’avais TOUT préparé. La journée que ça a été possible d’avoir la deuxième dose du vaccin en moins de 8 semaines, je me suis précipitée au sans rendez-vous. Je serais mieux protégée, et je pourrais rentrer sans encombre au Canada. J’ai imprimé des dizaines de papiers de confirmations, certificats de vaccinations, invitations, certificats de santé. Tout était, au meilleur de mes capacités et connaissances, en règle pour aller en Estonie.


Mais voilà que l’agente me demande un test COVID pour entrer dans l’avion… ce que je n’avais pas avec moi. Les exigences pour entrer en Estonie: deux vaccins et/ou une invitation spéciale, et une déclaration de santé. J’avais tout ça. Mais, dans mon trajet d’avion, je fais un transit à l’aéroport de Frankfurt, en Allemagne… et j’apprends là à l‘instant que l’Allemagne demande un test COVID négatif pour pouvoir entrer, même juste en transit… et je n’en ai pas… oh oh…


Stay tuned, la partie 2 (3, 4, 5…) s’en vient en temps réel!


P.-S. Pour le prochain mois, je vais écrire sur mon téléphone, je ne pourrai donc pas bénéficier du correcteur de Word. Je vais faire de mon mieux pour éviter les erreurs, mais souvent, j’écris vite parce que je suis toute contente, alors je m’excuse pour les potentielles fautes!!

5 commentaires »

  1. Oh! Oh! J’ai hâte d’avoir la suite … Dans cette situation, moi, j’aurais pleuré plus que deux, trois fois! J’aurais crié AU SECOURS! Venez me chercher, je change d’idée!

    Mais ce n’est sûrement pas ce qui s’est passé pour toi! Attendons la suite … patiemment. Est-ce que ça se compliquera ou si la jeune invitée à Tallinn réussira à faire tomber tous les obstacles et foncer vers son rêve?

    Lisette

    >

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s