Ceci est basée sur mon expérience personnelle pour aller en Estonie, à un moment où la vaccination est entamée.

Tout commence en décembre 2020, en pleine deuxième vague, quand j’apprends que l’édition du stage de danse de l’été 2021 aura lieu. On avance de plusieurs mois, en mai 2021, pour que ça devienne une option de voyager. Entre temps, je m’informe sur le site du Ministère des Affaires Étrangères d’Estonie, et j’ai quelques échanges de courriels, pour confirmer finalement pas grand chose. Étant donné que les consignes changent souvent selon l’évolution de la situation, il n’y a rien de certain, surtout en essayant de projeter sur l’été. Mais ce que je réussis à comprendre, c’est que l’Estonie accepte les voyageurs étrangers s’ils sont vaccinés (ou s’ils font une quarantaine à leur arrivée) et/ou s’ils ont une autorisation de passer la frontière.

La première étape est donc de me faire vacciner, ce qui arrive début juin (on sent l’esprit de dernière minute). Sur place, j’essaie d’obtenir un certificat en anglais, mais, petit problème, le logiciel disponible qui fait une traduction automatique du certificat en français qu’on reçoit après notre vaccin PERSISTE À VOULOIR TRADUIRE EN PLUS LES NOMS, ce qui évidemment ne concorde pas avec l’identité sur mon passeport et mes cartes. Mettons que je me verrais mal arriver à la douane avec mon passeport où je m’appelle Morgane, et mon certificat qui me rebaptise Morgana. Je n’ai aucune idée de comment ça se fabrique un logiciel de traduction, mais me semble que ça a pas d’allure de laisser échapper ça.

Bref, heureusement, la confirmation qu’on reçoit par courriel quelques heures plus tard peut être téléchargée en anglais. Un papier important de réglé, qui m’empêchera d’avoir à faire une quarantaine à mon arrivée. Maintenant, ça me prend une autorisation pour justifier mon séjour, vu que les voyages non-essentiels ne sont pas encouragés.

L’organisation du stage s’occupe gentiment de la tâche, et nous envoie un formulaire de justification à remplir. En pièces jointes, ça prend entre autres mon certificat de vaccination. Quelques semaines de stress et d’attente, parce que je n’ose pas acheter de billet d’avion tant que je ne suis pas certaine de pouvoir partir. Et enfin, la semaine dernière seulement, je reçois cette autorisation convoitée à entrer en Estonie. À partir de là, ça déboule. Quelques heures plus tard, mon appartement Airbnb est réservé, et dans les jours suivants, mes billets d’avion.

J’ai choisi de prendre un appartement pour plusieurs raisons, dont la plus évidente, habiter dans un bloc communiste. Je n’admire pas que les blocs de loin! Ensuite, comme je reste là pendant un mois, ça me permet d’avoir accès à une laveuse et à une cuisine, donc de ne pas avoir à apporter plein de linge et à acheter du restaurant tous les jours. Ça revient aussi vraiment moins cher qu’à l’hôtel.

Pour le côté « préparation du voyage », dans les circonstances actuelles, j’ai décidé de garder ça très simple. Je reste quelques jours après la fin du stage pour avoir plus de temps pour visiter l’Estonie, mais comme c’est dur de prévoir d’avance en ce moment, on ne sait pas ce qui va être ouvert et ce qui risque de fermer, je n’ai pas d’itinéraire de prévu. J’ai une liste d’endroits à voir et d’activités à faire, mais pas de moments précis. Je verrai sur place, en plus avec la météo. Par exemple, me rendre sur une île où se cachait une base militaire russe, faire une randonnée dans un parc national, potentiellement prendre un ferry jusqu’à Helsinki. Et pour ne pas avoir à m’inquiéter avec d’autres réservations, je ne ferai que des « day-trips », et je rentrerai tous les soirs dans mon appartement à Tallinn. Ça sera un peu improvisé, et c’est parfait comme ça! J’ai quand même énormément de chance de pouvoir voyager tout court!

5 commentaires »

  1. Bravo pour tes démarches et surtout pour le résultat; je suis très heureux pour toi.
    Question de curiosité: est-ce que le fait d’avoir fait de nombreux voyages avec tes parents depuis tes quatre ans a eu une influence pour le goût du voyage que tu as et t’a rendu plus habile quant aux nombreuses démarches que tu dois faire pour chacun de tes voyages?
    Bon voyage et bon séjour.

    Aimé par 1 personne

    • Ça m’aide à être organisée pour les démarches, par contre, le genre de voyages que je fais demande une préparation pas mal différente de ceux d’avec les parents, alors ça a pris beaucoup d’essai, et heureusement quand même du support de leur part! Je vais dans des pays qui demandent des visas et des autorisations, et on n’a pas les mêmes goût pour les activités touristiques alors de mon côté ça demande plus de préparation

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s