Lac Niegocin

À part dans mon appartement surchauffé du dernier étage sous le soleil plombant par temps humide, c’est en Croatie que j’ai eu le plus chaud. Mais d’autres endroits, plus surprenants, m’ont donné des chaleurs!

Vraiment plus au nord, dans le nord-est de la Pologne, en Mazurie, une très belle journée d’août s’annonçait. Cette région est réputée pour ses lacs et forêts, et ses bisons sauvages. J’avais passé la nuit dans un vieil hôtel, et il n’y avait pas d’air climatisée dans ma chambre exiguë, et la fenêtre… s’ouvrait mais en basculant vers le haut, donc aucun espoir d’avoir un peu d’air. Il n’y avait pas de mini-frigo, mais quand même quelques friandises à disposition. Les barres de chocolat étaient liquides dans leur emballage. Et c’est comme ça, déjà en sueur et en manque d’air, que je pars explorer le village de Giżycko.

J’avais dans l’idée de visiter les lieux d’intérêts, les petites rues, la marina et le fort, puisque je n’avais qu’une journée là. Pour me rendre entre chaque lieu, je longeais le lac Niegocin. Il n’y avait pas vraiment de plage, plus du gazon, des roches, et ça coupait abruptement dans l’eau. Des familles étaient quand même installées dans le gazon, des gens se faisaient bronzer, les enfants jouaient dans l’eau. Et moi je passais à travers avec les yeux plissés à cause du soleil, mon gros sac à dos d’exploration et mes souliers de marche, en rêvant de laisser faire et d’aller me baigner aussi. Mais il y a toujours un stress à se baigner quand on est seul, le dilemme de profiter de l’eau versus garder un œil sur ses affaires…

J’avais lu qu’une bonne façon de combattre la chaleur est en fait de boire un breuvage chaud, et que c’est ce que les gens dans le désert font. Et comme je suis toujours plus ou moins en recherche de thé, je suis tombée sur un salon de thé anormalement développé pour un village aussi petit. Pour moi, c’était en soi une attraction, et il fallait que j’aille voir. Il y avait au moins une centaine de sortes de thé en vrac. Bien évidemment, tout était en polonais et je ne comprenais rien, alors j’en ai pris un totalement au hasard. Ça sentait bon dans la boutique avec tous ces mélanges floraux et épicés, et, surtout, l’air climatisée faisait une pause rafraîchissante du soleil cuisant. Mais j’avais encore beaucoup à voir! Je suis partie avec mon thé brûlant à emporter, qui, contrairement à ce qui est prétendu, ne m’a pas refroidie. Je me trouvais un peu tarte de marcher comme ça en ruisselant de sueur avec un gobelet fumant à la main.

J’ai marché en forêt, monté en haut d’un fort pour admirer la vue sur le lac, visité un magasin d’antiquités de la Deuxième Guerre Mondiale, couru après des petites grenouilles. Et quand je me suis enfin décidée à me baigner dans le lac qui a été dans mon champ de vision toute la journée… Eh bien, le temps s’était rafraîchi, et le changement de température me faisait presque grelotter. Leçons apprises… Toujours se baigner quand il fait le plus chaud, et boire un thé glacé!

4 commentaires »

  1. 3e étage et chaleur extrême! On dirait mon appartement les deux derniers jours. En fait, boire du chaud stimule le système de refroidissement de ton corps. Mais, je présume que ce n’ai pas un talent que tout le monde a! À suivre… Outre la chaleur,est-ce que les coins d’eau sont sécuritaires pour la baignade? Porteur de maladie, poisson mangeur d’homme, monstre légendaire, etc.?

    Aimé par 1 personne

    • Ce n’est pas aménagé comme baignade, mais pas nécessairement dangereux non plus… et à en croire la quantité d’enfants qui se baignaient, je suppose que pas de monstre à l’horizon!!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s