Ceux qui me connaissent savent que je n’aime pas le café… sauf quand il y a plus de sucre que de café dans la tasse. J’ai donc testé quelques endroits dans cette région du monde qui revendique servir le meilleur café « turc » (ou serbe, ou grec, ou macédonien, selon la nationalité du barista), un café noir très fort (amateurs de cafés noirs, c’est pour vous…). J’ai fait honte à cette tradition en dégustant à la place des cafés plus de style licorne. Je n’aurais pas pu vérifier de toute façon si c’est vraiment le meilleur café noir, parce que pour moi de toute façon tous les cafés à rien goûtent la grimace. Je vous propose donc plutôt mon top des meilleurs cafés de fantaisie. Et comme l’expérience de boire un café vient aussi avec l’atmosphère et le lieu, c’est surtout ce qui a influencé mes choix.

COFFEOL, Brașov, Roumanie

Promis, il y avait un peu de café dans le liquide du bas!! Cette merveille s’appelle un Frappeol, il y a plein de saveurs (snickers, chocolat blanc, M&M, gomme balloune, oréo, etc.), et dans ce cas c’était au brownie. C’est la spécialité de mon café préféré à Brașov, j’y allais plusieurs fois par semaine (mais je ne prenais pas ça à chaque fois… mon coup de cœur là-bas était le thé, donc j’y reviendrai dans un prochain article!). Ça sentait bon, je m’installais là pour lire et regarder les gens passer dans la rue parce que le mur vers l’extérieur était en fait une grande baie vitrée.

STARBUCKS, Sofia, Bulgarie

Ce n’est absolument pas original, mais j’adore aller dans des Starbucks à l’étranger pour récupérer des tasses! Et les Pumpkin Spice Lattés ne sont pas très communs dans les Balkans, alors j’étais un peu en manque. Il n’y a pas de Starbucks à Stara Zagora, où j’habitais en Bulgarie (trop petite ville) alors quand j’ai été à Sofia, la capitale, pour un spectacle, j’ai sauté dans le premier Starbucks que j’ai vu pour combler mon manque et grossir ma collection de tasses.

AUGUSTA, Stara Zagora, Bulgarie

Mon café préféré de Stara Zagora, qui servait de délicieux cafés aromatisés (celui-ci au pain d’épices). C’était pratique parce qu’il était juste en face de l’opéra où je travaillais! J’y ai passé de longs moments à lire aussi et à manger de la crème fouettée manifestement.

Et… c’est pas mal tout pour mes endroits, vu que l’envie d’un café ne me prenait pas souvent. J’en aurai plus à dire avec le thé! Par contre, une particularité que je voulais souligner est la présence en Roumanie, Bulgarie et Serbie de machines distributrices de café dans les rues! La culture du café est telle que c’est présent sur les trottoirs! Et il y a plein de choix en plus, et c’est de la bonne qualité (information non vérifiée par moi mais donnée par mes amis buveurs de café là-bas). Mettons que ça doit être assez pratique le matin de prendre son café directement à côté de l’arrêt de bus en l’attendant. Je trouvais ça surprenant au début, puis je me suis habituée à devoir contourner des machines à café un peu partout!

Il y a aussi des machines distributrices de livres, pour accompagner le café d’une bonne lecture…

Gare de Brașov, Roumanie

6 commentaires »

  1. Après 53 ans, je n’ai toujours pas bu mon 1er café encore…mais j’ai lu beaucoup de livres !
    Alors, demande spéciale ici: si ton roumain n’est pas trop rouillé (?), j’aimerais avoir la traduction des citations qu’on voit sur le côté de la distributrice de livres, pour ma culture personnelle, mettons !! 🤓
    Merci d’avance..!

    Aimé par 1 personne

    • Allons-y avec ma préférée, la première, de Pushkin: La lecture, c’est le meilleur enseignement!
      Comme on peut le voir avec mes EXCELLENTS blogs remplis de faits intéressants 😛
      Et pour rester dans le même thème, celle de Roosevelt dit qu’on ne peut pas ouvrir un livre sans apprendre quelque chose!

      J’aime

  2. Les machines à livres ou à cafés proche des arrêts d’autobus, le RT* deviendrait riche avec ces idées! Ça me rappel qu’en Asie, il y avait des machines distributrices de cellulaire. En plus, là-bas, leur recette de café est « prendre des grains de café et les mettre dans l’eau chaude d’une théière… ». Je suis content de voir que la technique pour faire des cafés en Europe de l’Est est plus moderne.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s